LEXIQUE

LEXIQUE
  • PictoACOUPHENES

    Ce petit bruit parasite, sifflement, bourdonnement, est perçu alors que l’oreille ne reçoit pas de son. Ses causes peuvent être multiples : trouble auditif, traumatisme de l’oreille, problèmes dentaires, dérèglement hormonal, stress, etc.

    Pour toute information, contactez votre audioprothésiste mutualiste, ou prenez rendez-vous avec votre médecin ORL pour un dépistage

  • PictoAIDE AUDITIVE

    La gamme très large des aides auditives facilite le quotidien des personnes malentendantes de tout âge. Ces appareils miniaturisés sont délivrés sur prescription médicale d’un médecin ORL. Le choix et le réglage de ces appareils hyper sophistiqués sont effectués par l’audioprothésiste, en fonction des besoins de chacun. 

  • PictoAMPLIFICATEUR

    L’amplificateur est un des éléments constitutifs d’une aide auditive (ou d’une enceinte). Son rôle est d’augmenter le niveau sonore. Le son est transformé en signal sonore par un microphone, ce signal est amplifié numériquement par l’amplificateur avant d’être de nouveau transformé en son par un haut parleur ou un écouteur.

  • PictoAUDIOGRAMME

    Lors d’un bilan auditif, le médecin ORL réalise notamment un audiogramme. Cet examen teste l’audition en soumettant l’oreille à des niveaux sonores et à des fréquences différentes. Le résultat de cet examen prend la forme d’une courbe, qui caractérise le profil auditif du sujet. Si un appareillage auditif s’avère nécessaire, l’audiogramme permet à l’audioprothésiste mutualiste de choisir l’aide auditive adaptée et d’effectuer les premiers réglages. 

  • PictoAUDIOGRAMME TONAL

    Ce graphique, réalisé par un médecin ORL, représente la perte auditive (exprimée en décibels audiométriques, en fonction de la fréquence du son). L’analyse de ce document peut amener le médecin à diagnostiquer une surdité. L’audiogramme tonal est également utile à l’audioprothésiste mutualiste en cas d’appareillage.

  • PictoAUDIOGRAMME VOCAL

    Sous forme d’un graphique, l’audiogramme vocal représente le pourcentage de mots ou de phrases compris, en fonction de différents niveaux sonores. Ce test permet de quantifier l’aptitude d’une personne malentendante à comprendre la parole.

  • PictoAUDIOMETRIE

    Ensemble de mesures qui offrent une étude complète de l’audition. On distingue deux catégories de tests : l’audiométrie tonale et l’audiométrie vocale.

    Ces tests sont le plus souvent réalisés par un médecin ORL, dans le cadre d’un appareillage auditif ou d’un dépistage.

  • PictoAUDIOPHONOLOGIE

    Cette discipline étudie l’audition, la phonation la parole et le langage de l’homme. Elle prend en compte les aspects anatomique, physiologique, psychologique, phonétique, et sociologique de la communication humaine.

  • PictoAUDIOPROTHESISTE

    Cet expert de l’audition conçoit et adapte les appareils auditifs prescrits par le médecin ORL. Il accompagne ainsi aussi bien les personnes malentendantes au cours de leur appareillage que leurs proches. Il intervient également afin de nous aider à préserver notre audition à tout âge (dépistage, bouchons anti-bruit etc.).

  • PictoAUDITION

    Perception et compréhension des sons par nos oreilles et notre cerveau. L’audition est à la base de notre communication avec l’autre en permettant l’acquisition du langage.

  • PictoBOUCLE MAGNETIQUE

    Cet outil est particulièrement utile aux personnes malentendantes équipées d’une aide auditive. Disponibles uniquement sur les prothèses analogiques (en position T), la boucle magnétique capte les sons (d’un spectacle par exemple) de façon amplifiée afin d’offrir un confort d’audition à la personne appareillée.

    Pour tout information, parlez-en à votre audioprothésiste mutualiste.

  • PictoBRUIT

    Le bruit est un son devenu gênant de par son niveau élevé ou sa fréquence. Le bruit peut être nocif pour la santé car il est une source reconnue de stress. Faute de protection, une exposition quotidienne et trop forte au bruit peut dégrader notre audition (perte auditive, acouphènes etc.). Pour toute information, demandez conseil à votre audioprothésiste mutualiste, il vous aidera à vous protéger du bruit.  

  • PictoCOCHLEE

    La cochlée fait partie de l’oreille interne. Cet organe creux en forme d’escargot constitue la dernière étape avant le nerf auditif. Une altération de la cochlée (choc, malformation etc.) peut entraîner des troubles de l’audition.

  • PictoDECIBELS

    Le décibel est l’intensité sonore grâce à laquelle on mesure le bruit. Le décibel quantifie les niveaux d’ambiance sonore : 0 décibel est le seuil de l’audition de l’oreille humaine (aucun son n’est perçu en dessous), 140 décibels correspondent à un bruit insupportable, cause de dommages irréparables pour l’oreille.

  • PictoDEFICIENCE AUDITIVE

    Il s’agit d’une altération, voire d’une suppression, de la sensation auditive. Cette perte sensorielle est mise en évidence par un audiogramme tonal, un examen réalisé par votre médecin ORL. De nombreuses solutions existent pour corriger une déficience auditive. Elles sont adaptées par votre audioprothésiste mutualiste.

  • PictoFREQUENCE

    La fréquence donne le nombre de vibrations par seconde d’un phénomène vibratoire, tel que le son (son unité est le Hertz). L’oreille humaine (non malentendante) perçoit les vibrations acoustiques comprises entre 20 et 20 000 Hertz.

  • PictoKératocône

    Le kératocône est un trouble visuel héréditaire dû à une déformation importante de la cornée. Cette lentille antérieure de l’œil prend alors une forme de cône, qui lui donne son nom. Cette maladie évolutive apparaît dès la naissance. Elle entraîne un astigmatisme irrégulier qui brouille la vision de loin et de près. Le kératocône se corrige principalement avec des lentilles adaptées ou par la chirurgie.

  • PictoLANGUE DES SIGNES

    Inventée au XVIII siècle en France, la langue des signes permet aux sourds profonds de communiquer, sans oraliser. Pendant longtemps, elle a été indispensable à tous ceux qui n’avaient pu acquérir le langage durant leur enfance. Aujourd’hui, elle s’ajoute aux moyens de communication offerts aux sourds et les aide à communiquer avec leur entourage.

  • PictoOREILLE

    Organe de l’audition, elle se compose de trois parties : l’oreille externe, l’oreille moyenne et l’oreille interne. Son rôle est de capter les sons et de les conduire jusqu’au nerf auditif, ce dernier transmet l’information au cerveau, qui l’analyse en audition.

  • PictoOREILLE EXTERNE

    Aussi appelée oreille visible, elle se compose du pavillon et du conduit auditif. L’oreille externe capte la vibration sonore et la conduit jusqu’au tympan.

  • PictoOREILLE INTERNE

    Elle est composée de 2 organes : la cochlée participe à l’audition et le vestibule constitue l’organe de l’équilibre

  • PictoOREILLE MOYENNE

    Cette partie intermédiaire de l’oreille relie l’oreille externe à la cochlée. Les petits osselets présents dans l’oreille moyenne amplifient la vibration et la transmettent au milieu liquide de la cochlée.

  • PictoOTITE

    Maladie de l’oreille qui peut entraîner son inflammation voire son infection. Chez un nourrisson ou un enfant, une otite grave peut endommager l’oreille et conduire à une perte auditive.

  • PictoOTOSCOPE

    Appareil d’observation lumineux grâce auquel on observe le tympan. L’otoscope est utilisé par le médecin ORL ou l’audioprothésiste en consultation

  • PictoPRESBYACOUSIE

    Perte auditive liée à l’âge, la Presbyacousie apparaît le plus souvent après 60 ans. L’usure naturelle du système auditif (oreille, nerf auditif) entraîne alors des troubles de l’audition, le plus souvent des deux oreilles. Principale cause de trouble auditif en France, la Presbyacousie peut être retardée grâce à une hygiène de vie saine et une prévention de la santé auditive. En cas de doute, consultez votre audioprothésiste mutualiste pour un bilan auditif.

  • PictoTROMPE D’EUSTACHE

    Petit conduit qui relie l’oreille moyenne au fond de la bouche, il équilibre la pression exercée sur les faces du tympan.

  • PictoTYMPAN

    Cette membrane qui sépare le conduit auditif externe de l’oreille moyenne est reliée à la fenêtre ovale par les osselets.

    Le tympan peut être endommagé par des chocs (traumatisme, bruits forts) mais aussi par des otites, notamment au cours de la petite enfance. Ces altérations du tympan peuvent entraîner des pertes auditives relativement jeune.